Les parents néerlandais veulent utiliser des solutions GPS pour savoir où se trouvent leurs enfants. Ils considèrent que la vie privée de leur enfant y est subordonnée. Bien que les deux tiers des parents n’utilisent pas encore de produits ou de services GPS pour suivre les activités de leur progéniture, la grande majorité d’entre eux sont intéressés.

C’est ce qui ressort d’une étude représentative réalisée par Sherloq Market Research & Insights auprès de 504 parents néerlandais, à la demande de Spotter. Actuellement, 35 % des parents utilisent déjà un dispositif GPS pour savoir où se trouvent leurs enfants.

Une grande majorité veut un dispositif GPS

Parmi les parents qui n’utilisent pas encore de produits ou de services GPS pour suivre leur enfant, 65 % se disent intéressés. Cela signifie que trois quarts (77 %) de tous les parents néerlandais suivent déjà leurs enfants par le biais d’un dispositif GPS ou aimeraient le faire. Pour cela, ils préfèrent utiliser leur smartphone. Les montres GPS pour enfants et les traceurs GPS font également partie des solutions disponibles. D’ailleurs, presque tous les parents (90 %) pensent que le suivi doit se faire en consultation avec l’enfant.

Jouer dehors

Une grande majorité des personnes interrogées (65 %) se considèrent comme des parents accordant de la liberté à leurs enfants. Le fait qu’ils veulent toujours pouvoir « suivre et retrouver » leur enfant n’est pas nécessairement une contradiction, déclare Sander de Potter, CEO de Spotter. « Ils ne sont pas trop inquiets, mais ils sont prêts à utiliser des techniques contemporaines pour rester en contact avec leur enfant. »

Les parents veulent surtout garder un œil sur leurs enfants lorsqu’ils jouent dehors (seuls ou avec des amis). Les trois quarts des parents ont indiqué dans l’étude qu’ils aimeraient suivre leur enfant par GPS lorsqu’il joue seul dehors. En outre, pendant les vacances (48 %) et sur le chemin de l’école (44 %), les parents aiment rester à l’affût virtuellement.

Une vie privée subordonnée

Selon l’enquête de Spotter, les parents néerlandais considèrent que la vie privée est subordonnée aux allées et venues de leurs enfants. Pas moins de 66 % d’entre eux estiment que connaître le lieu où se trouve leur enfant est plus important que sa vie privée. En outre, les parents jouissant d’un niveau d’études élevé et gagnant un revenu supérieur à la moyenne attachent remarquablement plus d’importance à la vie privée de leur enfant que les autres parents. Parmi les parents qui gagnent plus de 65 000 euros par an, 47 % estiment que la vie privée de l’enfant est plus importante – bien qu’ici aussi, la majorité (53 %) considère qu’il est plus important de pouvoir suivre l’enfant.

Les femmes sont plus inquiètes

Il est frappant de constater que les femmes sont plus inquiètes que les hommes lorsqu’il s’agit de leurs enfants. En effet, 70 % des mères veulent suivre leur enfant lorsqu’il joue avec des amis à l’extérieur, alors que ce pourcentage est de 54 % pour les hommes. Les pères disent également plus souvent que les mères (35 % contre 23 %) que leur enfant serait autorisé à s’éloigner davantage de la maison avec un traceur GPS que sans. La moitié des parents (50 %) affirment cependant que même avec un système GPS, les enfants ne devraient pas être autorisés à s’éloigner de la maison plus que la normale.

Personnes âgées

Par ailleurs, les Néerlandais ne cherchent pas seulement des solutions GPS pour leurs enfants. Pour d’autres groupes cibles, comme les personnes âgées, les personnes dans le besoin et les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, la grande majorité des répondants (86 %) considèrent le GPS comme « une solution très utile ».

https://www.spottergps.com/fr/montre-gps-enfant/